Les prisonniers de guerre Allemands dans la France de l’immédiat après-guerre.

  On apprend qu’au cours de la guerre, 11,094 millions de militaires allemands ont été faits prisonniers, dont près de 4 millions au moment de la capitulation (l’auteur,Ernest WEIBEL, précise la période: du 7 au 9 mai 1945).

Les vainqueurs se partagent alors les prisonniers.
brochure pour emploi prisonnier de guerre allemand en France après 1945

brochure pour emploi prisonnier de guerre allemand en France après 1945

Ceux-ci travailleront dans différents secteurs, parmi lesquels: déblaiement des villes détruites, construction de routes..
 mais aussi les travaux agricoles
utilisation d'un prisonnier de guerre pour des travaux agricoles

utilisation d’un prisonnier de guerre pour des travaux agricoles

mais aussi déminage des plages, contrairement au statut de prisonniers de guerre…..
brochure pour emploi prisonnier de guerre allemand en France après 1945

brochure pour emploi prisonnier de guerre allemand en France après 1945

On apprend ceci sur la répartition des prisonniers à la fin de l’année 1945:

Alliés:

Grande-Bretagne / Commonwealth: 3.635.000 USA: 3.097.000    URSS: 3.060.000 France: 937.000

Autres pays:

         Yougoslavie: 194.000   Pologne: 80.000     Belgique: 64.000;                 Tchécoslovaquie: 25.000   

Pays-Bas: 7.000        Luxembourg: 5.000

Six fois plus nombreux en 1945 qu’en 1918, les prisonniers de guerre allemands sur le sol français sont immergés dans la situation dramatique du pays à la Libération.
prisonniers de guerre allemands prisonniers en normandie

prisonniers de guerre allemands prisonniers en normandie

Ils connaissent l’urgence sanitaire des premières semaines puis participent à l’effort de reconstruction, finissant par s’attirer le respect de la population locale.
ministère du travail services des prisonniers ennemis

ministère du travail services des prisonniers ennemis

À l’automne 1945, la Croix Rouge Internationale est autorisée à fournir de l’aide telle que de la nourriture et à visiter les camps de prisonniers dans les zones d’occupation britannique et française de l’Allemagne et, à partir du 4 février 1946, dans la zone d’occupation américaine.
« Lors de leurs visites, les délégués ont fait observer que les prisonniers de guerre allemands sont souvent détenus dans des conditions effroyables. Ils ont attiré l’attention des autorités sur ce fait, et peu à peu réussi à obtenir certaines améliorations ».
Des transferts de prisonniers ont lieu entre les Alliés.
6000 officiers allemands sont transférés au camp de concentration de Sachsenhausen sous administration soviétique..
Un épisode noirci par plusieurs controverses.
la dénomination administrative des camps de prisonniers de l’axe était: « dépôts ». les dépôts étaient présents dans les 22 régions militaires françaises, plus tard, elles le furent dans seulement quatorze d’entres elles.
les dépôts étaient numérotés suivant le système suivant :
  • le premier numéro indiquait la région militaire
  • l’autre numéro indiquait le numéro propre du dépot

régions militaires:

Lille Rouen Angers Dijon Strasbourg Rennes Clermont-Ferrand Lyon  Marseille Toulouse Bordeaux Nancy Metz Paris 

Corse

 

prisonniers de guerre allemands en france camp n°10

prisonniers de guerre allemands en france camp n°10

 

prisonniers de guerre allemands en france camp n°10

prisonniers de guerre allemands en france camp n°10

1 .LILLE

11 Barlin                              Pas-de-Calais

12 Dannes                           Pas-de-Calais

13 Dunkerque                     Nord

14  Douai      Nord
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Douai 14

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Douai 14

15  Lens                                     Pas-de-Calais

prisonniers de guerre allemands en-France camp n°15

prisonniers de guerre allemands en-France camp n°15

16  Valenciennes                      Nord

21  Laon     Aisne

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Laon 21

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Laon 21

 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Douai 14

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Douai 14

 

22  St-Germain-la-Poterie Oise
prisonniers de guerre allemands camp n°22

prisonniers de guerre allemands camp n°22

23  Saleux              Somme
la structure se trouvait  à Saleux (avec un effectif de 7400 prisonniers)
23  Amiens   Somme
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Amiens 23

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Amiens 23

24  Mouzon            Ardennes

24  sedan

 

prisonniers de guerre allemand SEDAN

prisonniers de guerre allemand SEDAN

 

camp de prisonniers allemands n°24 sedan

camp de prisonniers allemands n°24 sedan

 
  2.  ROUEN

31    Damigni                         Seine-Maritime

32    Le Grand-Quévilly       Seine-Maritime

33    Dieppe                            Orne

34    Fleury-sur-Orne     Calvados

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Fleury sur orne 34

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Fleury sur orne 34

 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 34

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 34

 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Fleury-Sur-Orne 2/34

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Fleury-Sur-Orne 2/34

301  Cherbourg   Manche

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Cherbourg 301

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Cherbourg 301

 

375 bis  Cherbourg   Manche
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Cherbourg 375 Bis

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Cherbourg 375 Bis

3 . ANGERS

41   Amboise                          Indre-et-Loire

42   Êvron                               Mayenne

43   Montoir-de-Bretagne   Loire-Inférieure

 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Montoir de Brretagne 43

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Montoir de Bretagne 43

44   Nantes                            Loire-Inférieure

401 Camp d’Auvours         Sarthe

camp de prisonniers de guerre allemands n°401 le mans

camp de prisonniers de guerre allemands n°401 le mans

 

prisonniers de guerre allemands camp n°401

prisonniers de guerre allemands camp n°401

 

402 Thorée-les-Pins          Sarthe

Ancien lieu de détention pour des prisonniers allemands, le camp de Thorée-les-Pins a connu plusieurs vies.

Le camp de Thorée-les-Pins fut l’un des trois camps sarthois, avec ceux de Champagné et Mulsanne, à recevoir des prisonniers allemands.

Ses baraquements, interdits au public, se dressent en marge de la route qui relie La Flèche au Lude.

Difficile, en contemplant ces lieux déserts, d’imaginer les dizaines de milliers d’hommes qui s’y entassèrent. Flanqué de seize hangars, le camp bâti de 14 ha constitua pourtant autrefois une immense ruche aux allures de cité-dortoir.

Mais avant d’en arriver là, le site connut une tout autre histoire.

Créé en 1939, il vit d’abord le jour pour servir de centre de stockage pour l’Intendance. Sa construction, interrompue lors de l’exode, reprit fin 1940, sous la direction du Génie rural.

En 1943, les Allemands s’emparèrent des lieux, pour constituer leur propre réserve.

Jusqu’à ce que les Américains s’approprient à leur tour les bâtiments, en 1945, à la Libération.

Cinq « cages » et des hangars.

Le camp porte alors le nom de « PWE 22 Prisoners of war enclosure » (enceinte pour les prisonniers de guerre).

Géré par les Américains, il voit défiler des milliers de détenus, dont quelques Waffen SS. Les conditions de vie sont éprouvantes. « Il s’agissait d’une sorte de camp de triage, divisé en cinq parties. Chacune de ces « cages » avait sa chapelle et son infirmerie », précise Daniel Potron, historien.

Les effectifs atteignent 40 000 hommes.

Les hangars, prévus chacun pour mille individus, en abritent 1 200 à 2 000. Les SS sont parqués dans le hangar numéro un, dans la partie ouest.

La faim se fait cruellement sentir. « Certains prisonniers travaillaient chez des fermiers, à l’extérieur. Ceux-là étaient mieux lotis, car mieux nourris. »

Le troc aide à survivre.

Des détenus vont jusqu’à échanger montres ou alliances contre quelques cigarettes. Les hommes trompent l’ennui en jouant aux cartes. Des pièces de théâtre sont même imaginées et jouées sur place.

Le basculement du camp sous gestion de l’Armée française, en juillet 1945, n’améliore pas l’ordinaire. Au final, combien d’hommes succombèrent-ils, avant sa dissolution le 1er juillet 1948 ?

Les chiffres restent flous.

« Entre le 11 juillet et le 19 novembre 1945, 432 personnes sont décédées. La liste des morts se trouve aux archives communales de Thorée-les-Pins. »

En juillet 1961, 454 corps furent exhumés et transférés au cimetière allemand d’Huisnes-sur-Mer, dans la Manche.

Entre-temps, le camp s’était transformé en centre d’immigration pour les travailleurs étrangers.

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Thorée 402

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Thorée 402

 

…le prisonnier a été déplacé du dépot 402 au dépot 1101…après un passage au dépot 101 (Mutzig)

403 Mulsanne      Sarthe

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Mulsanne 401

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Mulsanne 401

 

51  Orléans                          Loiret

52  Bourges                       Cher

53  Blois                              Loir-et-Cher

54  Le Coudray    Eure-et-Loir

 

54 Chartres    Eure-et-Loire
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Chartres 54

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Chartres 54

 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Chartres 54

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Chartres 54

501 Le Coudray               Eure-et-Loir
502 Voves     Eure-et-Loir 
62 st Menehoult
          
4.  DIJON
80 Fort-de-la-Motte  Côte-d’Or
81 Giron                  Côte-d’Or
prisonniers de guerre allemands en France camp n°81

prisonniers de guerre allemands en France camp n°81

82 Fort-d’Hauteville   Saône-et-Loire
prisonniers de guerre allemands en france camp n°82

prisonniers de guerre allemands en france camp n°82

 

prisonniers-de-guerre-allemands-en-france-camp-n°82

prisonniers-de-guerre-allemands-en-france-camp-n°82

83 Chalon-sur-Saône Nièvre
84 Nevers                Côte-d’Or
85 Auxonne              Doubs
86 Besançon            Terr. de Belfort
87 Belfort     terr. de Belfort
prisonnier de guerre allemand en France après 1945- Belfort 87

prisonnier de guerre allemand en France après 1945- Belfort 87

88 Lons-le-Saunier    Jura 
5.  STRASBOURG
 101  Mutzig       Bas-Rhin
102   Colmar       Haut-Rhin
prisonniers de guerre allemands en france camp n°102

prisonniers de guerre allemands en france camp n°102

 

prisonniers de guerre allemands en france camp n°102

prisonniers de guerre allemands en france camp n°102

103   Haguenau   Bas-Rhin
104   Mulhouse    Haut-Rhin
prisonniers de guerre allemands camp n°104

prisonniers de guerre allemands camp n°104

 

prisonniers de guerre allemands en france- camp n°104

prisonniers de guerre allemands en france- camp n°104

105   Strasbourg  Bas-Rhin 
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Strasbourg 105

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Strasbourg 105

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Stasbourg 105

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Stasbourg 105

 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Strasbourg 105

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Strasbourg 105

 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Strasbourg 105

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Strasbourg 105

Ce diaporama nécessite JavaScript.

6.  RENNES
111  Lamballe              Côtes-du-Nord
112  Comper                Morbihan
113  Châteaulin            Finistère
114  Lanniron               Finistère
prisonniers de guerre allemands en france camp n°114

prisonniers de guerre allemands en france camp n°114

prisonniers de guerre allemands en france camp n°114

prisonniers de guerre allemands en france camp n°114

115  St-Servan-sur-Mer Ille-et-Vilaine
116  Pleyber-Christ        Finistère
117  Camp de la Lande-d’Ouée  Ille-et-Vilaine
118  Le Pargo               Morbihan
119  Erquy                   Côtes-du-Nord
1101 Rennes                lle-et-Vilaine
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Thorée 402

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Thorée 402

1102 Rennes                Ille-et-Vilaine 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 1102 rennes

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 1102 rennes

 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 1102 rennes annexe de Coetquidan

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 1102 rennes annexe de Coetquidan

 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 1102 rennes annexe de Coetquidan

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 1102 rennes annexe de Coetquidan

 

prisonniers de guerre allemands en France n°1102

prisonniers de guerre allemands en France n°1102

 

prisonniers de guerre allemands en France n°1102

prisonniers de guerre allemands en France n°1102

 

7.  CLERMONT-FERRAND
121 St-Paul-d’Eyjeaux   Haute-Vienne  4500 prs
123 La Trémouille         Corrèze           6100 prs
124 Guéret                 Creuse            2400 prs
125 Brantôme              Dordogne        3700 prs      
127 Les Défens-Châteauroux Indre       4100 prs
131 Clermont-Ferrand    Puy-de-Dôme  6600 prs
prisonniers de guerre allemands camp n°1311

prisonniers de guerre allemands camp n°1311

132 St-Bonnet-Tronçais Allier             7900 prs
133  Brioude                Haute-Loire  3000 prs
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Brioude 133

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Brioude 133

 
134 Mauriac              Cantal  1800 prs
prisonniers de guerre allemands n°134

prisonniers de guerre allemands n°134

135 Clermont-Ferrand   Puy-de-Dôme
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 135

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 135

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Clermont ferrand 135

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Clermont ferrand 135

  8.  LYON
141  Fort-de-Feyzin/Lyon     Isère
142  Thol                          Ain

prisonniers de guerre allemands dépot n° 142

 

143  Camp de Novel-Annecy Haute-Savoie
144  Aix-les-Bains Savoie
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Aix les Bains144

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Aix les Bains144

 

prisonniers de guerre allemands camp n°144

prisonniers de guerre allemands camp n°144

145  Grenoble                     Isère
146  Vals-les-Bains              Ardèche
147  Valence   Drôme
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Montélimar 147

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Montélimar 147

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Montélimar 147

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Montélimar 147

148  St-Étienne     Loire
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 St Étienne 148

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 St Étienne 148

prisonniers de guerre allemands en france camp n°148

prisonniers de guerre allemands en france camp n°148

 

prisonniers de guerre allemands en france camp n°148

prisonniers de guerre allemands en france camp n°148

141  st flour  rhone
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 St-Flour 141

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 St-Flour 141

      9.  MARSEILLE
151 Ste-Marthe/Marseille  Alpes-Maritimes
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 St-Marthe 151

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 St-Marthe 151

152 Aubagne                   Bouches-du-Rhône
153 Hyères                     Bouches-du-Rhône
154  Avignon      Var
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Avignon154

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Avignon154

 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Sorgues 154

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Sorgues 154

 

prisonniers de guerre allemands Depot No.154 Sorgues (Avignon)

prisonniers de guerre allemands Depot No.154 Sorgues (Avignon)

155 Ste-Marthe/Marseille  Vaucluse
156 La Valette/Toulon       Bouches-du-Rhône
157 Digne                       Var
158 Gap                          Basses-Alpes
159 Nice                          Hautes-Alpes
prisonniers de guerre allemands en france camp n°159

prisonniers de guerre allemands en france camp n°159

 

prisonniers de guerre allemands en france camp n°159

prisonniers de guerre allemands en france camp n°159

 

prisonniers de guerre allemands en france camp n°159

prisonniers de guerre allemands en france camp n°159

10 TA  Ajaccio                  Corse   
10.  TOULOUSE
161 Camp du Larzac          Aveyron
162 Camp de Rivesaltes      Pyrénées-Orientales
prisonniers de guerre allemands camp n°162

prisonniers de guerre allemands camp n°162

 

prisonniers-de-guerre-allemands-camp-n°162

prisonniers-de-guerre-allemands-camp-n°162

 

prisonniers-de-guerre-allemands-camp-n°162

prisonniers-de-guerre-allemands-camp-n°162

163 Camp du Larzac          Aveyron
164 Alès                         Gard
165 Montpellier                Hérault
171 Camp des Sables        Haute-Garonne
172 Le Vernet                 Ariège
173 Castres-sur-l’Agout    Tarn 
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Castres 173

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Castres 173

journal du camp de prisonniers de guerre allemands de Castres /  DIE LAGER POST…..

11.  BORDEAUX
 91 Poitiers                   Vienne
92  La Roche-sur-Yon     Vendée
93  Prin-Deyrançon        Deux-Sèvres
94  Angoulême              Charente

prisonnier de guerre allemand en France camp d’Angoulème

95  Montendre              Charente-Maritime
96  Rouillé                    Vienne
97  La Rochelle             Charente-Maritime
98  Mazeray                 Charente-Maritime
99  Royan                    Charente-Maritime
901 St-Martin-de-Ré      Charente-Maritime

prisonniers de guerre allemand en France camp n°901

181 Andernos-les-Bains  Gironde
182 Saint-Médard-en-Jalles Gironde
Ce Dépôt était celui de Germignan, petite commune rattachée à l’époque à la ville de St Médard en Jalles, mais aujourd’hui faisant partie de la ville du Taiilan-Médoc, où j’habite.
L’administration militaire l’appelait « Dépôt 182 – Germignan »
merçi à M. Dominique DURAND pour ces précisions….
prisonniers de guerre allemands en France camp n°182

prisonniers de guerre allemands en France camp n°182

prisonniers de guerre allemands en France camp n°182

prisonniers de guerre allemands en France camp n°182

183 Saint-Médard-en-Jalles Gironde
183 Lanpian / Saint-Médard-en-Jalles Gironde
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 lanpian/st Médard 183

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 lanpian/st Médard 183

184  Soulac-sur-Mer     Gironde
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 soulac sur mer 184

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 soulac sur mer 184

186 Labouheyre            Landes
189 Bayonne                Basses-Pyrénées 
12.  NANCY
 61  Langres                  Haute-Marne
62   Ste-Ménehould        Marne
prisonniers de guerre allemands en france camp n°62

prisonniers de guerre allemands en france camp n°62

 

63   Brienne-le-Château  Aube
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Brienne le Château 63

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Brienne le Château 63

64   Vitry-le-François     Marne
201  Pouxeux                Vosges
prisonniers de guerre allemands camp n°201

prisonniers de guerre allemands camp n°201

202  Vaucouleurs           Meuse
203  Bar-le-Duc  Meuse
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Bar-Le-Duc 203

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Bar-Le-Duc 203

204  Lunéville                Meurthe-et-Moselle
prisonniers de guerre allemands en france camp n°204

prisonniers de guerre allemands en france camp n°204

 

prisonniers de guerre allemands en france camp n°204

prisonniers de guerre allemands en france camp n°204

 

205  Baccarat               Meurthe-et-Moselle
prisonniers de guerre allemands en france camp 205

prisonniers de guerre allemands en france camp 205

2001 Épinal                   Vosges 
13.  METZ
211  St-Avold    Moselle
211  Metz    Moselle
prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Metz 211

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Metz 211

 

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Metz 211

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Metz 211

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 211

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 211

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Metz 211

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Metz 211

212  Sarre bourg Moselle
213  Sarralbe    Moselle
prisonniers de guerre allemands en france camp n°213

prisonniers de guerre allemands en france camp n°213

 

2101 Metz        Moselle
2101 Sarralbe   Moselle
l

prisonnier de guerre allemand en France après 1945 Sarralbe 2101

HOMME de confiance allemand du camp de Sarralbe…
14.  PARIS
221  Fort-de-Cormeilles   Seine-et-Oise
222  Fort-de-Noisy         Seine 1
prisonniers de guerre allemands camp n°222

prisonniers de guerre allemands camp n°222

une exception : le Dépôt Nr. 901 ou étaient détenus des officiers ss , étaient gérés par les forces américaines. source : site pow…
Le sort des prisonniers allemands en France a été longtemps un tabou, tout comme le sort des « enfants maudits ». Ce n’est qu’il y a une vingtaine d’années qu’un livre a paru sur ce sujet.
Ce n’était pas une page glorieuse de l’histoire française.
N’oublions pas que si la guerre se termine le 8 mai 1945, les opérations d’envergure de libération du sol français commencent dès le 6 juin 1944 avec le débarquement en Normandie, pour se poursuivre en tenaille avec le débarquement en Provence en août.
Paris sera libérée à la fin de ce mois.
Au cours de ces opérations, des soldats allemands seront faits prisonniers, et cela ira s’accentuant au fur et à mesure de l’avance des armées alliées en territoire allemand.
A SUIVRE….

26 réflexions au sujet de « Les Prisonniers Allemands en France »

  1. Bonjour. Je suis le fils de Heinz FÜNFSTÜCK.
    Celui ci a été détenu dans la Sarthe (la Flêche???) puis à St Médard en Jalles (Gironde).
    DATE DE NAIISANCE LE 16 septembre 1913 à Alt Warthau
    il etait dans la musique de l’Armée de l’air Allemande.
    JE cherche des renseignements

    Hervé FÜNFSÜCK

    • Lieber Hervé,
      Wir beide sind Cousins zweiten Grades! Meine Grossmutter Anna war eine Schwester deiner Grossmutter. Beide trugen den Maedchennamen Roesler. Sie sind geboren in Märzdorf im Landkreis Goldberg, Niederschlesien (heute: Radziechów (Złotoryja / POL). Ich bin 1949 geboren. Ich habe deinen Vater, deine Mutter und deine Schwester persoenlich als Kind kennengelernt, als sie ca. 1957/58 zu Besuch in meinem Dorf Girkhausen waren. Mein Vater Fritz hat viel von deinem Vater erzaehlt, aber er lebt leider nicht mehr.
      Wenn du an meine eMail schreibst, dann kann ich dir noch mehr erzaehlen.

      Cher Hervé
      Nous avons tous deux sont cousins cousine au second degré ! Ma grand-mère Anna était la sœur de votre grand-mère. Tous deux portaient le nom de jeune fille de Rösler. Vous êtes né dans le Märzdorf le Landkreis Goldberg, Basse-Silésie (aujourd’hui : Radziechów (Złotoryja / POL).) Je suis né en 1949. J’ai rencontré ton père, ta mère et ta soeur personnellement comme un enfant, quand ils étaient sur le visiteur de 1957-58 dans mon village de Girkhausen. Mon père Fritz a dit beaucoup de ton père, mais il n’est plus en vie.
      Si vous écrivez à mon eMail, alors je peux vous en dire plus.

      Herbert Klose
      Im Ermelsbach 17
      D-57319 Bad Berleburg – Girkhausen
      Tel. 0049-2758-312
      herbert.klose@t-online.de

  2. Bonjour,
    Puis-je recevoir des renseignements à propos de mon père?

    Leo GLAESER, No matricule 538069.
    J’ai le « Certificat de Libération » pour Pologne (Dziedzice) de 21.12.1946 (Dépôt 2101)

    Merci! Maria B.

    • bonsoir
      je n’ai pas de renseignements concernant les prisonniers
      pour info, le mémorial de Caen, la croix rouge allemande, ainsi que le service des armées allemandes peuvent vous renseigner..
      peut être déjà, pour commencer, connaitre son régiment, ou il s’est battu, et ensuite peut être, connaitre l’endroit de sa capture
      bonne recherche
      a+

  3. Mon père Georges Hyenne, lieutenant, puis capitaine de réserve dans le Génie, a repris du service comme engagé volontaire après août 1944.
    Il a été adjoint du commandant d’un camp de prisonniers allemands à Toulon entre 1944 et début 1946. Si mes souvenirs sont exacts, ce camp dépendait de la Chefferie du génie de Toulon. Les prisonniers travaillaient au déblaiement des édifices militaires français (casernes, etc…). Mon père faisait popote avec des officiers de Marine.
    Il connaissait l’allemand et avait fait dans cette langue une courte allocution invitant les prisonniers à bâtir l’Europe avec nous après leur retour au foyer. Certains de ces militaires lui avaient même offert une boîte de massepains de Lübeck (Lübecker Marzipan) reçue par l’intermédiaire de la Croix Rouge.
    Pourrais-je avoir davantage de renseignements à ce sujet (auch in deutscher Sprache ,en allemand aussi).

    • bonjour
      le sujet des prisonniers de guerre pendant la II ww est tellement vaste qu’il m’est impossible de mettre en ligne tous mes documents et aussi, toute la documentation s’y référant..
      pour l’instant, concernant les pg allemands, tous les renseignements et lettres sont ceux disponibles sur le site. le reste…, suivra, au fur et à mesure.
      merci de votre intérêt

  4. Bonjour,
    Quelqu’un connaitrait-il la localisation du dépôt pour P.G.A. n° 232 C dans la région de la Sarre-Palatinat?
    Merci à tous ceux qui se pencheront sur ma question

  5. Bonjour,

    je cherche où je pourrais trouver les listes des Prisonniers de Guerre de l’Axe du dépôt 173 des PGA
    qui était situé à Castres dans le Tarn; les archives départementales d’Albi ne les possèdent pas et Toulouse
    me dit que cela ne les concerne pas. Pour les archives de Vincennes, elles possèdent des archives mais par nom pas par dépôt.
    Merci d’avance

    • bonjour
      le mémorial de Caen, services archives peut éventuellement vous aider, mais aussi la croix rouge allemande service prisonniers de guerre
      a voir
      bonne journée

  6. Bonjour, je recherche une liste de prisonniers allemands basés à la caserne des subsistances de PERPIGNAN(PO) dans la période de 1946-1947.
    Rien trouvé sur les archives de Vincennes.
    Rien trouvé sur les archives départementales des PO.
    Rien trouvé sur les archives départementales du Gard.
    Si vous pouvez m’ aider, merci d’ avance.
    Cordialement
    Jojo

  7. mon beau-père était prisonnier à Mulsanne, 1946 1947 Fritz Hein PG Numéro 7900 29 Camp 96 Rouillé Automne 1945.Quelqu’un aurait-il des précisions, renseignements? Merci pour les réponses!

  8. je recherche; la liste des prisonniers allemands retenus ds des fermes a la batie neuve.Identite inconnue;.merci si vous avez qques renseignements!!!!!!!!

  9. Nous recherchons le lieu de travail d’un PGA : Mr RUHLAND Joseph né le 12.06.1907 à Eschlmais, et fait prisonnier le 27.08.1944 à Ploucastel. Prisonnier N°1 324 902 Le 04.10.1945 Camp de la Lande D’Ouée, jusqu’au 12.12.1945. Du 12.12.1945 au 15.12.1946 Dépôt de St Servan Sur Mer. Puis jusqu’au 09.10.1947 Camp de Rennes dépôt 1102.
    Les archives départementales, les archives allemandes et le CICR ne peuvent nous renseigner.
    Quelqu’un a-t-il des renseignements à ce sujet.
    Merci d’une collaboration éventuelle.

  10. Bonjour, je cherche la famille d’un prisonnier de guerre allemand, qui était au dépôt de Labouheyre dans les Landes ( 40210 ) , ce dépôt était le n°186. Le prisonnier s’appelle Wilhelm FISCHER , sur la plaque, il est indiqué  » ON 415529 MS « . Merci de tout coeur.

  11. bonjour,
    je voudrais retrouver , si possible, de la famille d un prisonnier allemand qui aurait été interné dans un camp à Epinal ou Pouxeux.(dans les Vosges) .nous allons célébrer, le 29 mai , le 70ème anniversaire du premier Memorial day au cimetière américain d Epinal/Dinozé et nous savons que de nombreux prisonniers allemands y ont travaillé et ont permis l’achèvement des travaux pour cette occasion. Notre souhait serait de retrouver un membre de la fa;ille d’un de ces prisonniers, toute aide de votre part serait la bienvenue

    • Bonjour, j’ai discuté aujourd’hui avec une dame de 88 ans situé à freyming dont le père y était prisonnier. Il y est mort aussi. Nom de famille Marx. Il était Allemand, originaire de Berlin, marié a une francaise. Pendant l’occupation à freyming il a collaboré avec les allemands et ensuite emprisonné par l’armée francaise

  12. bonjour je cherche des renseignements sur des camps de prisonniers de soldats allemand apres guerre ( 1945) ce trouvant dans le , de calais , non loing des mine de charbon , car mon pere a etait prisonnier et puis a travailler en tant que mineur de fond je ne connais pas son regiment , tous ce qu,il ma dit ,c;est qu,il etait chaseur de char a cete epoque il avait une vingtaine annee

  13. Bonjour,
    Je recherche des informations sur mon grand-père Mr SOSNA Roman né la 04/08/1923 en Pologne qui à été soldat dans la 5e Panzerdivision Wiking.
    Je sais qu’il à participé à de nombreuses batailles et qu’il à fait le front Russe avant d’être fait prisonnier.
    Il à été fait prisonnier par les Américains à la fin de la 2e G.M puis amené au Camp de Rivesaltes n°162. Il à ensuite été amené dans l’Aude dans la campagne de « Millegrand » pour travailler la terre.
    C’est là qu’il à rencontré ma grand-mère Mme QUETIER Colette (marié le 27 avril 1950 à Trèbes dans l’Aude).
    Mon grand-père à amené son histoire dans la tombe. A ce jour, je souhaite la connaître et la faire connaître à mes enfants. C’est notre devoir de mémoire.
    Si vous ne pouvez pas m’aider, savez-vous ou je pourrais trouver la liste des soldats de cette division ainsi que leur numéro matricule?
    En vous en remerciant d’avance.
    Cordialement

  14. bonjour
    je suis journaliste et je prépare un documentaire pour France 2 pour un programme intitulé « Retour aux sources ».
    je cherche des informations sur WERNER SCHULZ né en 1925 matricule 568859, fait prisonnier le 30/03/1945. Il est ensuite passé par le camp 201 de POUXEUX dans les Vosges puis est arrivé au dépôt 203 de Bar le Duc le 17/04/45. Travailleur libre chez Camille Laminette à Dombasle en argonne.

  15. Mon oncle a passé deux ans dans un petit commando de travail dans les Mines de Vyrines détaché du camp de Brantôme (dépôt 125). Il m’a laissé beaucoup de photos et un Journal intime de son séjour en Dordogne. J’aimerais connaître des détails sur ce commando. Est-ce qu’il y a des traces d’autres prisonniers allemands dans la région?

  16. Bonjour
    Je m’intéresse aux Dépôts 182 et 183 et j’ai quelques commentaires sur les informations que vous donnez sur votre site.
    1) Concernant le Dépôt 182:
    1.1 Ce Dépôt était celui de Germignan, petite commune rattachée à l’époque à la ville de St Médard en Jalles, mais aujourd’hui faisant partie de la ville du Taiilan-Médoc, où j’habite. L’administration militaire l’appelait « Dépôt 182 – Germignan »
    1.2 Les 2 images de la correspondance que vous montrez sont du Dépôt 213 (et non du 182)
    1.3 La petite image de l’enveloppe que vous présentez est du Dépôt 203 (Bar le Duc) et non du Dépôt 182.
    2) Concernant le Dépôt 183
    2.1 Sachez que ce Dépôt comprenait plusieurs camps distincts: le camp de Caupian, le camp des As et le camp des Annamites. Sur les courriers des prisonniers de ce Dépôt 183 apparaissent le plus souvent la désignation du camp, par exemple « 183 As », « 183 annamites » ou « 183 An », « 183 Caupian ».
    2.2 La lettre que vous présentez est du Dépôt 183 Caupian, et non Lanpian. Il est vrai que l’adresse est difficilement lisible….

    Je vous félicite cezpendant pour votre site qui est très intéressant et bien documenté.
    Bonne continuation
    Restant à votre disposition
    Cordialement
    M. Dominique DURAND
    33320 LE TAILLAN-MEDOC

  17. Bonjours je cherche des informations sur mon grand père prisonnier allemand il est passer par le camp 201 a pouxeux dans les vosges puis à été prisonnier agricoles aux forges il a appelé Alfred Germain Jean ueck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web