merci pour ce témoignage à:    SAMARCO Raymonde née Sicard

à son père…

Marie-Joseph Sicard sergent au 7ème bataillon mitrailleur

 

insigne du 7e bataillon des mitrailleurs

 

 

Mon père Marie-Joseph Sicard, né le 05 Juillet 1910, était sergent au 7ème bataillon mitrailleur,

insigne tissu du 7e bataillon des mitrailleurs

et éclaireur chef de groupe motocycliste vers Neuf – Brisach.  

Le 21/06/1940

il a été fait prisonnier par les Allemands. Ils étaient dans la forêt de la Hardt.

La nuit mon père s’est enfui, il a erré dans la forêt puis a été fait prisonnier par les Suisses le 22/06/1940. Il a été interné près de Lucerne dans le camp de Menzberg. Il a été employé chez un menuisier et posait des parquets dans les maisons.

 

le sergent Sicard en captivité en Suisse

Il s’est enfui deux fois et a toujours été rattrapé.
J’ai quatre photos à vous envoyer.

Une photo de lui, seul devant un baraquement, une photo avec deux femmes et quatre internés, mon père à droite (une phrase en allemand au verso).

Une autre avec trois internés, un homme avec costume militaire et manteau et mon père à droite.

Une autre photo avant son évasion et des internés.

le sergent Sicard en captivité en Suisse

Pour la première évasion, je n’ai pas de documents.

 le 02/09/1940

Il s’est évadé une deuxième fois  du camp d’internement de Menzberg et arrété à Saint Maurice le 08/09/1940 après s’être séparé de trois autres camarades à Bex.

J’ai une photo , mais visiblement il s’est trompé d’un mois dans les dates inscrites derrière la photo où on le voit devant une barrière avec d’autres internés.

le sergent Sicard en captivité en Suisse

Au verso mon père a écrit : » le 2 août 1940, Quelques heures avant « de faire la malle »

La Belle bientot

cette randonnée effectuée à pied devait se terminer tristement pour moi- fin de la randonnée le 10 août vers Hüswil, couche en Tôle à Saint Maurice-Monthey. 15 jours à Willisau »(du 10 au 25 septembre 1940).(ci-joint photo recto-verso) mais j’aimerais envoyer aussi l’acte d’accusation en français

acte d’accusation pour tentative d’évasion

et le jugement en allemand qui le condamne à 60 jours d’emprisonnement.

condamnation pour tentative d’évasion

Je pourrais envoyer aussi un Ausweis de la Poste.

autorisation pour retirer des envois postaux

Le 05/02/1941

il est rapatrié en France après les accords entre Vichy et Berlin sur les internés en Suisse.

Avant la Guerre il était militaire au 159ème RI à Briançon, il donc été placé en congés d’Armistice.

Je pourrais envoyer le document de l’Etat Major de L’Armée à Vichy daté du 26/02/1941.

 le 20/06/1941

Il est démobilisé  par le Bureau Départemental de Démobilisation de Grenoble.

fiche de démobilisation

Au verso du document il y a marqué « rapatrié de Suisse le 05/02/1941 affecté au 159è RI, Congé d’huissier du 21/06/1941, par la Gendarmerie de Briançon.

fiche de démobilisation

 

hommage et respect….

Une réflexion au sujet de « Marie-Joseph Sicard sergent au 7ème bataillon mitrailleur prisonnier en Suisse le 22/06/1940 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web