Stalag II-A

carte de la 2e région

carte de la 2e région

 

Le Stalag II-A Neubrandenburg est un camp de prisonniers de guerre , situé à Fünfeichen, près de Neubrandenburg, en Poméranie occidental.

Le camp fut ouvert en septembre 1939 pour accueillir des prisonniers de guerre polonais après l’attaque allemande contre la Pologne.

Les premiers prisonniers arrivèrent le 12 septembre. Certains furent employés aux travaux de construction du camp et étaient hébergés dans des tentes. D’autres partirent travailler dans des fermes.

stalag II A

stalag II A

A l’origine, ce camp était un lieu de formation de l’armée allemande. Pendant la première guerre mondiale, il a été transformé en camp de prisonniers pour des soldats russes et polonais.

En avril 1933, après l’arrivée au pouvoir d’Hitler, il devient un camp pour prisonniers allemands, politiques ou communistes.

En mai et juin 1940, des prisonniers belges et néerlandais, puis français arrivèrent au Stalag II-A après l’offensive allemande à l’ouest, la Bataille de France). Un certain nombre de prisonniers français des régiments coloniaux étaient des Noirs, qui furent employés aux travaux les plus pénibles comme le ramassage des ordures.

Ses hommes de confiance

 

Un autre camp pour officiers Oflag II-E fut établi à proximité ; des sous-officiers et des officiers polonais y furent internés.

 A la fin de l’été 1941, Les soviétiques arrivèrent, et furent enfermés dans une enceinte séparée construite au sud du camp principal.

Des soldats italiens en 1943  furent transférés au Stalag II-A, après la capitulation de l’Italie.

De novembre 1944 à janvier 1945, des soldats américains capturés  lors de la bataille des Ardennes ainsi qu’au cours de différentes opérations alliées, arrivèrent au Stalag II-A.

Entre Février/Avril 1945,la plupart furent immédiatement envoyés dans des commandos de travail.

Neubrandenburg fut un point de passage pour les prisonniers des camps situés plus à l’est au cours de leur marche forcée vers l’ouest,.

Le 28 Avril 1945, Une division blindée soviétique atteignit le camp.

 

 

Recensement officiel des prisonniers du 1er décembre 1944 :

  • Français 12.581 
  • Soviétiques 8.694 

Serbes 1.976 

  • Américains 950 
  • Polonais 738 
  • Italiens 527 
  • Britanniques 200
  • Total 25.720, dont 21 officiers.
  • Seulement 3.500 prisonniers se trouvaient dans le camp lui-même, les autres étaient répartis dans les commandos extérieurs.

 Pendant les années 1939-1945, des prisonniers de guerre de tous les fronts arriveront au camp.

En septembre 1939, les premiers sont des soldats polonais de  l’armée de Pomorze.

  • Le camp est divisé en deux :
  •   Nord et Est.

Dans le 1er, des Polonais, des Français, des Belges, des Yougoslaves, des Américains. c’est le camp Nord

Dans le 2ème, des Italiens et des Russes. c’est le camp Sud

De juillet à décembre 1941, l’arrivée des prisonniers est massive dans un camp en pleine construction et installation.

Jusqu’en novembre 1941, ils sont pour la plupart dehors et se réfugient la nuit dans des trous de terre qui parfois s’effondrent sur eux.

A partir de décembre 1941, ils commencent à s’abriter dans des baraques non chauffées, sans plancher, ni fenêtres. Les raisons principales de mortalité seront la famine, le froid, le manque d’hygiène, l’absence de soins.

En novembre 1941, une épidémie de typhoïde éclate au camp Est qui durera jusqu’en mars 1942. 40 000 à 50 000 prisonniers sont morts pendant cette période, enterrés dans des fosses collectives.

Dans l’hôpital du camp, il mourrait jusqu’à 200 prisonniers par jour.

L’administration du camp ne prendra des mesures de prévention qu’à partir du moment où l’épidémie gagnera des personnels allemands du camp.

la correspondance…

1941

17 02 1941

17 02 1941 stalag II A

17 02 1941 stalag II A

 

17 02 1941 stalag II A

17 02 1941 stalag II A

 

16 04 1941

16 04 1941 stalag II A

16 04 1941 stalag II A

 

16 04 1941 stalag II A

16 04 1941 stalag II A

1942

1943

15 06 1943

15 06 1943 stalag II A

15 06 1943 stalag II A

 

15 06 1943 stalag II A

15 06 1943 stalag II A

1944

1945

 témoignages

Mon père Joseph René DAILLER KG 15875

kommando E 876 au STALAG II A (1941)

Prisonnier passé d’abord au F S 112 La celle Saint Cloud puis Stalag IIA et STALAG IIE, J’ai déjà fais 2 voyages sur place et je retourne fin mai une troisième fois.

stalag II B

 

carte de la 2e région

carte de la 2e région

 

A l’origine, ce camp était un lieu de formation de l’armée allemande.

Pendant la première guerre mondiale, il a été transformé en camp de prisonniers pour des soldats russes et polonais. En avril 1933, après l’arrivée au pouvoir d’Hitler, il devient un camp pour prisonniers allemands, politiques ou communistes.

Pendant les années 1939-1945, des prisonniers de guerre de tous les fronts arriveront au camp.

En septembre 1939, les premiers sont des soldats polonais de l’armée de Pomorze.

En décembre 1940, 1691 prisonniers polonais sont enregistrés.

Tout au long de l’hiver 1940, très rude, ils seront logés sous tentes, dans la partie du camp qui servait aux rassemblements hitlériens.

La construction des baraques se poursuivra jusqu’en 1941.

le culte du Maréchal est plus que présent dans les stalags, mais cela va s’estomper  à partir du débarquement des forces alliées en Afrique Du Nord

stalag IIB la garde au Maréchal

stalag IIB la garde au Maréchal

Le camp est divisé en deux : Nord et Est.

  • des polonais, des français, des belges, des yougoslaves, des américains.
  • des italiens et des russes.

Le commandement du camp est situé au Nord.

Le deuxième camp Est construit à partir de juin 1941, à 1,5 km du camp Nord, pour recevoir des soldats russes  capturés au cours de l’opération Barbarossa.

De juillet à décembre 1941, l’arrivée des prisonniers est massive dans un camp en pleine construction et installation. 

Jusqu’en novembre 1941, ils sont pour la plupart dehors et se réfugient la nuit dans des trous de terre qui parfois s’effondrent sur eux.

A partir de décembre 1941, ils commencent à s’abriter dans des baraques non chauffées, sans plancher, ni fenêtres. Les raisons principales de mortalité seront la famine, le froid, le manque d’hygiène, l’absence de soins.

En novembre 1941, une épidémie de typhoïde éclate au camp Est qui durera jusqu’en mars 1942.

40 000 à 50 000 prisonniers sont morts pendant cette période, enterrés dans des fosses collectives. Dans l’hôpital du camp, il mourrait jusqu’à 200 prisonniers par jour.

L’administration du camp ne prendra des mesures de prévention qu’à partir du moment où l’épidémie gagnera des personnels allemands du camp.

 

quelques visages de prisonniers…..

 

les libérations de prisonniers

1941

certificat de libération stalag II B

certificat de libération stalag II B

 

 

L’évacuation des prisonniers est ordonnée par l’O.K.W.  au fur et à mesure de l’avancée des alliés.  L’armée veut garder sous la main des prisonniers qui peuvent servir.

Les premières évacuations Est-Ouest devant les offensives de l’armée rouge ont lieu dès l’été 1944.

Le Stalag IIB, le camp même est libéré par l’armée soviétique le 9 mars 1945.

la vie au camp vu au travers du courrier

 

1942

23 03 1942

 

23 03 1942 stalag II B recto

23 03 1942 stalag II B recto

 

23 03 1942 stalag II B

23 03 1942 stalag II B

1944

 A partir du débarquement de juin 1944 en Normandie, le courrier devient très irrégulier voire inexistant. Les prisonniers s’inquiètent de l’avenir des évènements.

 début juillet 1944, il semble que les communications avec leur famille soient coupées jusqu’à leur libération au printemps pour certains voire l’été 1945 pour d’autres.

 

L’homme de confiance

 

04 12 1942 stalag II B au service du maréchal

04 12 1942 stalag II B au service du maréchal

 

04 12 1942 stalag II B au service du maréchal

04 12 1942 stalag II B au service du maréchal

 

stalag II c

carte de la 2e région

carte de la 2e région

 

des visages de prisonniers…

Ses Hommes de Confiance

 

stalag II C homme de confiance

 

stalag II C homme de confiance

Stalag II D

 

la vie au camp vu au travers du courrier

1940

février

30 02 1940 stalag II D

30 02 1940 stalag II D

 

30 02 1940 stalag II D

30 02 1940 stalag II D

 

quelques visages de prisonniers

 

carte de la 2e région

carte de la 2e région

 

son homme de confiance

 

homme de confiance du stalag stalag II D

témoignages

merci à Rabaud Sophie :

Je vous joins des photos de mon grand-père Marc BELLE matricule 33635

118° RAL

capturé à St-Dié

interné au stalag IID le 23 juin 40 et libéré en avril 45.

Stalag II E

 

carte de la 2e région

carte de la 2e région

 

quelques visages de prisonniers..

 

la vie au camp au travers des lettres…

1941

28 11 1941

 

28 11 1941 stalag II E

28 11 1941 stalag II E

 

28 11 1941 stalag II E verso

28 11 1941 stalag II E verso

1942

1943

17 03 1943

17 03 1943 stalag II E

 

17 03 1943 stalag II E

17 08 1943

17 08 1943 prisonniers de guerre stalag II E

 

17 08 1943 prisonniers de guerre stalag II E

1944

 

 témoignages

Mon père Joseph René DAILLER KG 15875

Prisonnier passé d’abord au F S 112 La celle Saint Cloud puis Stalag IIA et STALAG IIE, J’ai déjà fais 2 voyages sur place et je retourne fin mai une troisième fois

oflag II D

quelques visages de prisonniers..

le courrier..

1942

17 03 1942

17 03 1942 oflag IID

17 03 1942 oflag IID

 

17 03 1942 oflag IID

17 03 1942 oflag IID

  1. sources :  wikipédia

stalag IIIB

 

lettres et documents à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web