stalag X A

 

carte de la 10e région

carte de la 10e région

l’homme de confiance

 

homme de confiance stalag X A

homme de confiance stalag X A

 

homme de confiance stalag X A

homme de confiance stalag X A

des visages de prisonniers de guerre…

le sport

la boxe

la boxe au Stalag XA

 

le football

 

équipe de football au Stalag X A

les activités artistiques

le théatre

théatre au Stalag X A

 

le théatre au Stalag X A

 

 

la musique

orchestre au Stalag X A

le courrier au camp

1940

1941

27 10 1941

prisonniers de guerre stalag X A

 

27 01 1941 prisonniers de guerre stalag X A

1942

1943

1944

Témoignages

merci à Anne Laure Germaneau Bellanger

Je ne connais pas l’identité de la première personne mais il y a sur son col de veste noté 92.
Je ne connais pas non plus l’identité des deux autres personnes prises seules.

Sur la quatrième photos mon grand père Auguste Bellanger est le deuxième en bas en partant de la droite.

Sur la cinquième photo, c’est le deuxième à gauche.Identite inconnue des trois sur la photo suivante.

7 éme photo mon grand père est en bas deuxième en partant de la gauche.
8eme photos il est deuxième au fond à gauche.

Photos à deux, le plus petit à droite.
Dernière photo c’est le deuxième à gauche.
Les photos de 1 à 6 , 8, 9,10 sont annotés stalag XA 59 gepruft.
La 7 éme stalag XA 78 gepruft.
J’ai aussi des photos de ses sœurs qu’il a reçu annotées stalag XA 71 gepruft.
Dans l’espoir que quelqu’un reconnaisse ses compagnons….
Cordialement

galerie des photos :

merçi à GARIALOFF-ROSSIGNOL Simone
Mon père Nicolas Garialoff (n° de prisonnier 45 648) était prisonnier au stalag 462 pendant toute la guerre. Mais il ne m’a jamais parlé de la ville de Schleswig où le camp est affiché sur votre carte (merci).

Il travaillait à Monklöh/ Bad Bramstedt et ne m’a jamais parlé d’autre chose. J’aimerais avoir des précisions sur les conditions de travail et d’hébergement des prisonniers du stalag 462 : il n’était pas le seul dans ce cas puisqu’un de ses amis français était dans un autre village.

Où dormaient-ils ?

Le stalag 462 avait-il des hébergements dispersés dans la région?

stalag X B

 

 

Carte des camps

Carte des camps

Sandbostel

Sandbostel est une municipalité du district de Rotenburg en Basse-Saxe. Sandbostel est situé à 9 km au sud de Bremervörde, à 17 km au nord de Zeven, à 43 kilomètres au nord-est de Brême et à 60 km à l’ouest de Hambourg.

carte de la 10e région

carte de la 10e région

Ses districts sont Sandbostel, Mintenburg, Haute Ochtenhausen et Heinrichsdorf .

De 1939 à 1945 Sandbostel est un camp de prisonniers de guerre et camp de concentration, le stalag XB.

Des milliers de prisonniers moururent de faim, d’épidémie, de fatigue. Les prisonniers de guerre soviétiques furent particulièrement touchés pendant l’hiver 1941-1942.

Devenu « mouroir » de Neuengamme à partir du 13 avril 1945. Le camp est libéré le 29 avril 1945. Le 29 avril 1945, les prisonniers du camp sont libérés par les troupes britanniques. La libération a été précédée par de violents combats avec les soldats de la 15e Panzer Grenadier Division.

15 000 prisonniers de guerre et 8000 prisonniers des camps de concentration se trouvaient dans ce camp ce jour-là. Le commandant suprême des forces britanniques en Allemagne du Nord-Ouest, le général Brian Horrocks ordonne des secours immédiats et réquisitionne les civils allemands pour enterrer les centaines de morts de faim et de typhus.

De 1952 à 1960, l’ancien camp de prisonniers de guerre a été utilisé comme un camp de réfugiés (camp de transit) pour les réfugiés est-allemands (à l’exception des jeunes hommes).

Le camp de réfugiés pour les femmes était à Westertimke. 

Libération du camp en avril 1945

le courrier à travers les années de stalag..

1944

 

17 11 1944 stalag XA

17 11 1944 stalag XA

 

17 11 1944 stalag XA

17 11 1944 stalag XA

témoignages

 

stalag X B

carte de la 10e région

carte de la 10e région

quelques visages de prisonniers….


les activités artistiques

  1. le théatre

théatre au stalag X B l’avare en scène

 

 

1943

04 12 1943 stalag X B recto

04 12 1943 stalag X B recto

 

04 12 1943 stalag X B verso

04 12 1943 stalag X B verso

 stalag X C

 

carte de la 10e région

carte de la 10e région

 

quelques visages de prisonniers….

 

le courrier……

1943

08 04 1943 stalag X C

08 04 1943 stalag X C

 

08 04 1943 stalag X C

08 04 1943 stalag X C

stalag X D

En 1941-42 a été créé à Wietzendorf, à quelques kilomètres au sud de Soltau et au sein même de la zone de compétence du Stalag de Sandbostel, le Stalag X D (310), au titre de « Stalag d’accueil » pour les prisonniers de guerre soviétiques.

Après l’attaque de l’Union soviétique, le 22 Juin 1941, il est arrivé pendant les progrès rapides de troupes allemandes que d’énormes nombre de soldats de l’Armée Rouge ont été faits prisonniers.

Ainsi, il est apparu nécessaire pour d’autres grands camps de prisonniers de guerre dans l’ex-territoire du Reich. Un total d’environ 100 000 soldats de l’Armée Rouge ont été déplacées dans les quatre camps de la lande de Lunebourg.
En Mai / Juin 1941, la Wehrmacht construit sur le bord sud de la zone d’entraînement de Munster, camp principal (Stalag) XD de l’équipe (310), également connu sous le Stalag Munster ou Osterheide de stockage.

Voici prisonniers principalement de guerre soviétiques furent d’être admis, jusqu’à 50.000 ont été planifiés.Lorsque en Juillet 1941, les premiers transports sont arrivés, il y avait, comme dans le Stalag XI D Oerbke , pas d’unités de vie, les détenus devaient camper sous les étoiles! Dans le calcul des nazis, des prisonniers soviétiques étaient de toute façon seulement une masse non désirée de personnes qui voulaient quitter à leur sort sans nourriture suffisante. Dans les premiers jours, les prisonniers ont creusé des terriers contre les intempéries, plus tard, ils ont enfin pu casernes construites. La restauration et les conditions d’hygiène étaient très insuffisantes. Ces circonstances led morts dans une épidémie de typhus pendant les plus de 14.000 détenus dans l’hiver 1941-42. A quelques kilomètres au nord du camp que vous mettez dans un cimetière sur le terrain d’entraînement militaire, dans charniers environ 16.000 prisonniers de guerre soviétiques y sont enterrés.
En Juillet / Août 1942, le Stalag 310 déménagé à l’Union soviétique, le camp Wietzendorfer était un camp de la branche du Stalag XB Sandbostel continué jusqu’à Août 1943 et occupe toujours une moindre mesure avec les prisonniers de guerre soviétiques.

En Novembre 1943, il est venu à la résolution de ce camp de la branche.

Une nouvelle utilisation a pris en Janvier 1944 jusqu’à la fin de la guerre, il a servi comme Oflag 83 pour loger des officiers italiens en captivité.

OFlag X B

 

Dans la caserne, occupée depuis 1936 par le 22ème bataillon du génie, il y avait déjà à disposition des possibilités d’hébergement, des cuisines etc. et il n’était pas nécessaire de faire de nouvelles constructions. Il y avait en outre également assez de terrain libre pour un nouveau camp plus grand.

 Le camp à Nienburg n’était pas grand : quatre blocs de caserne, le bâtiment du bureau de la Kommandantur du régiment, une grande salle de sport et de réunion, une cuisine, une infirmerie et une salle pour le personnel de surveillance.

Les prisonniers de guerre seraient arrivés fin septembre/début octobre 1939 à Nienburg. Ce furent plus de 1000 officiers et ordonnances polonais qui furent hébergés dans quelques blocs de la caserne Mudra.

C’est l’organisation Todt et le service du travail obligatoire du Reich (STO) qui sont chargés d’ériger un nouveau camp de prisonniers de guerre à Nienburg.

Les terrains derrière la caserne Mudra furent choisis comme emplacement pour ce camp.

sources: http://www.memoireetavenir.fr/doc/Copie_de_Copie_de_Sonnenberg.

carte de la 10e région

carte de la 10e région

ce courrier, si cher à nos prisonniers…

1941

28 01 1941 oflag XB

28 01 1941 oflag XB

 

28 01 1941 oflag XB

28 01 1941 oflag XB

 

diaporama de cachets de censure

 

les activités artistiques

son théatre :

OFlag X C

 

la vie au camp vu au travers du courrier

1943

14 06 1943 oflag X C recto

14 06 1943 oflag X C

lettres à suivre….

Une réflexion au sujet de « les camps de prisonniers de guerre dans le reich 10ème région militaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web