Comment retrouver un aïeul prisonnier en 1939-1945 ?
Avec la débâcle, les familles restent souvent sans nouvelles d’un père, d’un frère, d’un époux…
Un silence qui dure quelques jours, quelques semaines ou plus.
Le premier envoi était une carte-avis de capture, remplie par le prisonnier dès l’arrivée et l’enregistrement au camp, pour annoncer le lieu de détention 

Si le prisonnier changeait de camp, il prévenait sa famille par une carte spéciale, sans correspondance, précisant simplement la nouvelle adresse, avec le même matricule.

avis de changement de stalag d'un prisonnier de guerre

avis de changement de stalag d’un prisonnier de guerre

 

quelques exemples :

 

 

avis capture prisonnier de guerre 1940

avis capture prisonnier de guerre 1940

 

 

avis capture prisonnier de guerre 1940

avis capture prisonnier de guerre 1940

 

avis capture prisonnier de guerre 1940

avis capture prisonnier de guerre 1940

 

avis capture prisonnier de guerre 1940

avis capture prisonnier de guerre 1940

 

avis capture prisonnier de guerre 1940

avis capture prisonnier de guerre 1940

 

avis capture prisonnier de guerre 1940

avis capture prisonnier de guerre 1940

 

avis capture prisonnier de guerre 1940

avis capture prisonnier de guerre 1940

 

avis de capture et de situation d'un prisonnier de guerre

avis de capture et de situation d’un prisonnier de guerre

 

avis de capture et de situation d'un prisonnier de guerre

avis de capture et de situation d’un prisonnier de guerre

 

avis de capture recto

avis de capture recto

avis de capture verso

avis de capture verso

 

avis de capture par la croix rouge belge

avis de capture par la croix rouge belge

 

avis de capture soldat blessé en belgique

avis de capture soldat blessé en belgique

 

avis de capture

avis de capture

diaporama de différents avis de capture…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 a suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web