Kobierzyn (camp 369)  


Ouvert le 5 juin 1942 à quelques kilomètres au sud de Cracovie et destiné tout d’abord à des sous-officiers prisonniers de guerre réfractaires au travail,

il est avant tout  un camp de représailles.

Ce camp dénommé Kobierzyn se rempli très vite de prisonniers de guerre qui ont déjà eu maille à partir avec les autorités allemandes, du fait de leur comportement, tentatives d »évasions , etc.

Beaucoup d’entre eux venaient du camp de Rawa-Ruska qui déja, n’était pas un camp ‘facile ».

Le régime appliqué était d’ordre disciplinaire, voir plus,  avec des conditions de vie exceptionnellement dures : appels interminables dans la nuit glacée, fouilles minutieuses, brimades quotidiennes, violences physiques….

Les intentions des Allemands ne laissaient aux internés du 369 aucun espoir, ils leur fallaient rentrer dans le rang,  l’esclavage par le travail devenant leur quotidien dans des conditions climatiques très dures.

son mouvement Pétain

prisonniers de guerre au stalag 396 mouvement Pétain

 

quelques photos de prisonniers

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

merci à alexis Cartigny…..

La structure du stalag 369 était composée de:

  • trois blocks
  • un Vorlager
  • un Sonderlager
  • le cimetière dénommé plus familièrement block V.

Albert Cartigny au stalag cérémonie d’enterrement d’un compatriote

merci à alexis Cartigny…..                 au dos de photo est annoté :

Tu montreras cette photo à ceux qui disent que les prisonniers ont la belle vie »

son homme de confiance

 

homme de confiance stalag 369

homme de confiance stalag 369

 

homme de confiance stalag 369

homme de confiance stalag 369

 

homme de confiance stalag 369

homme de confiance stalag 369

  • du block 1
l' homme de confiance du stalag 369

l’ homme de confiance du stalag 369

 

homme de confiance stalag 369

homme de confiance stalag 369

 

homme de confiance du stalag 369

homme de confiance du stalag 369

 

homme de confiance du stalag 369

homme de confiance du stalag 369

 

Le courrier:

1941

1942

1943

19 05 1943

19 05 1943 stalag 369

 

19 05 1943 stalag 369

19 09 43

 

19 09 1943 stalag 369

 

19 09 1943 stalag 369

1944

11 02 1944

11 02 1944 stalag 369

 

11 02 1944 stalag 369

03 07 1944

03 07 1944 stalag 369

03 07 1944 stalag 369

 

03 07 1944 stalag 369

03 07 1944 stalag 369

 

stalag n°369 Kobierzny uber krakau

stalag n°369 Kobierzny uber krakau

 

NOEL 1944

1945

Son jounal pour les Français :

journal du stalag 369 "le crack"

journal du stalag 369 « le crack »

quelques n° du journal :

 

Son jounal pour les Néerlandais :

journal des officiers néerlandais à Kobierzny 1943

 

les activités intellectuelles :

sa troupe de théatre

merci à alexis Cartigny…..

Albert Cartigny au stalag 369 de kobierczyn scène de théatre

 

La troupe de théâtre du camp était baptisée « la gaieté française ».

Marcel Barré en faisait parti….

le 12 août 1944, eu lieu le transfert des prisonniers comme suit:

  • le block I fut évacué à Sandbostel (Allemagne)
  • le block II à Sagan, puis à Ziegenheim (Allemagne)
  • le block III à Markt-Pongau (Autriche)

La vie continue…..

la vie artistique avec peintures, dessins avait aussi sa place

la peinture au camp de Kobierzny

la peinture au camp de Kobierzny

 

merci à Jacques-Florian Letourneulx

mon père aussi a été à Markt Pongau, mais je ne sais plus quand.

…croqué par un des fondateurs du journal Le Crack

mon père croqué par lardin un des fondateurs du journal Le Crack

avec ses compagnons d’exil

mon père avec des camarades de captivité à Kobierzny


Je joins quelques croquis de Kobierzyn, et un de Rawa, j’en aussi des stalags XII et XII
le carnet de dessins de son père

 un autre carnet de dessins :

témoignages

merci à marie christine Z  ambassadrice de la ville d’Albi

mon Grand Père Paul Siegrist fut prisonnier dans plusieurs Stalag (369 – Kobierzin entre autres)

voici quelques photos:

prisonnier de guerre Siegrist Paul stalag 369

prisonnier de guerre Siegrist Paul stalag 369

 

Siegrist Paul est le 1er à droite

prisonnier de guerre Siegrist Paul stalag 369

prisonnier de guerre Siegrist Paul stalag 369

 

prisonnier de guerre Siegrist Paul stalag 369

prisonnier de guerre Siegrist Paul stalag 369

Siegrist Paul est le 4e en haut à gauche

 

les activités sportives

merci à alexis Cartigny…..

escrime

Albert Cartigny au stalag 369 de kobierczyn équipe d’escrime

 

Albert Cartigny au stalag 369 de kobierczyn équipe d’escrime

a suivre…

50 réflexions au sujet de « Le stalag 369 ou le camp de représailles de Kobierzyn »

  1. Bonjour

    Je suis á la recherche d’informations sur mon grand-pére René Duboux. prisonnier au camp de KOBJEZYN.
    Je vais participer á un voyage á Ausschwitz cet été et aimerai me rendre á KOBJEZYN.
    Je suis preneuse de toutes informations..
    Merci.
    salutations
    Martine Duboux-Maurer

  2. Bonjour,
    Je suis à la recherche des listings des prisonniers de guerre de Kobierzyn stalag 369 de 1942 à 1944. Mon père y est arrivé en Août 1942, pour en repartir en Août 1944. J’ai toutes ses lettres qu’il a pu envoyer à mes grands parents à cette époque. Où puis-je trouver, s’ils existent, ces listes de prisonniers ?
    Merci de votre réponse.
    Pierre Tachot

    • bonjour,
      par le biais du mémorial de caen, je pense qu’il est possible d’obtenir les listes de prisonniers.
      Il existe(ait) aussi une amicale des anciens de Rawa-Ruska,peut etre ont ils une liste…

  3. Bonjour,
    je suis a la recherche d’information sur le passage de mon pére ( Maxime Laporte ) au camp de Koblerzin.
    Comment je peux faire?
    Merci
    D.Laporte

  4. Je viens , à mon tour , de découvrir des personnes recherchant des renseignements sur un membre de leur famille ayant été au camp de Koberzyn stalag 369 . Mon père Joseph Guégan était présent également . Il avait été fait prisonnier à Givet – France , puis était passé par l’Autriche . Ils attendaient une décision de Genève pour savoir ou ils allaient aller et ce fut Koberzyn ou il resta pendant toute la guerre , libéré ensuite par les anglais . Il pesait 32 kgs à son arrivée en Bretagne , Inguiniel dans le 56. Il était notaire de profession et il a rendu des services à ses collègues de captivité . Il avait quelques photos mais je ne sais pas ce qu’elles sont devenues . Peut-etre y-a-t-il son nom quelque part dans ces revues du Camp ou dans des archives personnelles . Il faisait partie des Anciens à St Brieuc .
    Merci aux personnes qui me donneront des renseignements ou photos le concernant
    Anne Le guen

    • bonjour
      ce site est, aussi présent pour mettre en rapport les descendants des prisonniers de guerre, en plus de mettre à disposition toute infos, documents, lettres, photos.
      merci

    • nos pères se connaissaient natifs d’Inguiniel et au 369 mon père était au bloc 3 barraque 56

  5. MON PERE HENRI AUPICON A ETE INTERNE A KOBIERZIN
    APRES QUELQUES INCIVILITES …
    ILA FAIT QUELQUES DESSINS DE CETTE EPOQUE
    CORDIALEMENT

    • Bonjour à tous les descendants des anciens du camp de Kobierzyn
      Je suis allée voir sur place. Il existe 3 rues sur l’emplacement du camp. La rue Normandie
      La rue de la Bougogne et la rue de la vendée.
      On reconnait bien les limites du camp aujourd’hui contruits ..Lotissements, une école..
      Il reste un monument souvenir avec des plaques en polannais francais et hollandais ( belge).
      J’y ai déposé une fleur de tourneso, des photos de mon grand-père. . Son petit livre de recettes écrit dans le camp… un moyen de confronter la faim.
      Un moment touchant et émouvant pour moi.
      J’ai pu dire merci -par persones interposées- à toutes les personnes Polonaises qui ont ont payé de leur vies et /ou ont été envoyées à Auschwitz qui ne se trouve qu’à 60 km.
      Je suis aussi allée à Auschwitz et Birkenau.
      Bien le salut à vous tous.
      Martine Duboux – Maurer

      • tout cela est trés émouvant
        merci pour ces infos
        je fais aussi des recherches sur mon père, Jean André Ferrisse, originaire des Vosges, qui a été dans ce camp, après le stalag VIIIC de Sagan, avant d’être évacué à Markt-Pongau en Autriche.
        dans ses lettres, il cite les noms de Jathière, Bernard Tschaen
        Denise Ferrisse

        • Merci Denise
          oui en effet la visite de l’emplacement du camp oú était interné mon grand-pére m’a apaisé. Y déposer des tournesols, des bougies, y faire ma petite comémoration toute seule sans fanfare ni tambour m’a pronfondément émue. En parlant avec une jeune femme polonaise – j’étais accompagnée d’un ancien prêtre de la RDA parlant donc le polonais – j’ai pu la remercier du soutien et des risques pris par des familles polonaises qui ont soutenu nos proches internés dans le camp. Au risque de leur vie car certains ont été envoyé á Ausschwitz et y ont péri.
          Mon grand-pére y a écrit un petit carnet avec environ 133 recettes du quotidien. Une facon d’affronter la faim.
          Je suis fiére de savoir qu’il se trouvait enfermé dans ce camp de représailles car lui et les autres francais, hollandais et belges avaient refusé de collaborer avec les Nazis !
          Il en est revenu en trés mauvais point et á fait plusieurs sejours en psy. Finalement il est devenu le maire pour plusieurs décénies de son village Saint Saviol dans la Vienne.
          Je vis en Allemagne, mes enfants se sentent plus allemands que francais malgré la grande affection qu’ils portent á leurs grands-parents.
          Donc pas si facile de choisir entre les bons et les autres..
          Et moi toute ma vie j’ai recherché les traces de mon histoire familiale touchés par cette fichue guerre !!
          á une autre fois
          Merci des echanges qui se font autour de nos ancêtres que nous faisont un peu « revivre ».
          Martine Duboux-Maurer

          • Bonjour
            Je viens de prendre connaissance de ce site. Papa était interné au 369.
            Lui aussi parlait des recettes qu’ils imaginaient avec d’autres prisonniers

  6. Bonjour,
    y a t il un registre des anciens de Kobierzyn? mon père a rencontrer plusieurs prêtres dans le camp mais déjà décédé.
    Merci pour toutes les informations

  7. Bonjour
    Sur place, il n’y a qu ‘un monument avec diferentes plaques en francais et neerlandais.
    Comment vous faire parvenir les photos que j’ai fait sur place ?
    Sinon, c’est un emplacement avec des habitations, une école, des broussailles, des chemins et ces 3 rues dont j’ai déjá parlé. Pas de registre ni de local.. le monument n’est pas entretenu.
    J’ai désherbé et nettoyé lors de mon séjour.
    Est-ce qu ‘une rencontre des descendants du camp est envisageable ??
    de toute facon j’apprécie beaucoup ces échanges.
    Est-ce que quelqu’un a connaissance de mon grand.pére René Duboux de Saint-Saviol dans la Vienne ?

    • BONJOUR
      pour les photos, vous pouvez me les envoyer en pieces jointes à mon adresse mail:xherve@laposte.net
      elles seront mises en ligne le + tot possible
      merci d’avance de la part de toute la communauté

  8. Bonjour, mon grand-père était prisonnier du stalag 369 de kobierzyn il s’appelait Roger Masson (il est décédé cette année) si le nom de mon grand père vous est familier au travers de souvenirs ou documents pouvez vous me faire signe . Merci beaucoup

    • bonjour,

      sur la page concernant le stalag VIIIC il y a une photo d »une personne se nommant Masson (Prisonnier de Guerre Famille Masson stalag VIII C)
      peut etre que..
      merci

      • Excusez moi je dois mal chercher je ne trouve pas cette fameuse photo…. pourriez vous encore une fois m’aider… désolé et encore merci

        • bonjour
          aucun probleme
          visible dans l’article
          le stalag VIII C ou l’histoire du camp de Sagan
          visages de prisonniers
          bonne journée

  9. Bonjour à toutes et tous,
    Je viens de prendre connaissance de ce forum et je ne peux être qu’admiratif pour le travail de recherche réalisé par les uns et les autres…. Bravo !
    Mon père, MAURAS René, Maréchal des Logis, a aussi été prisonnier au Stammlager 369, Kobierzyn, Über Krakau 2, block 3, baraque 51.
    Il était auparavant à Rawa Ruska…..
    A part ce que je viens d’indiquer, je n’ai pratiquement aucune autre information et j’aimerais tant en savoir un peu plus, voir quelques photos sur ces 2 camps, les conditions de vie de tous ces pauvres gens !
    J’oubliais, à force de rechercher, j’ai retrouvé son N° de matricule : 25398
    Alors, si vous possédez quelques documents, n’importe quels qu’ils soient sur ce sujet, vous me feriez un immense plaisir !
    Mon adresse est jacques.mauras@wanadoo.fr
    Je remercie par avance toutes et tous qui pourront me faire parvenir la moindre petite info.
    Très belle nouvelle année et peut-être à bientôt !

  10. Bonjour á tous
    J’ai des photos du momument sur l’ancien site du stalag 369 de kobierzyn.
    Malheureusement je ne sais pas comment les mettre á disposition de ce site. Je vais chercher une solution pour vous en faire profiter. J’ai fait ce voyage l’année derniére et ai aussi passé une semaine á Auschwitz et Birkenau qui ne se trouve qu ‘á environ 60 Km de kobierzyn. Nous étions un groupe d’une soixantaine de personnes venues d’israel, de Palestine, de la France, d’Australie, de Hollande et aussi avec des descendants allemands de victimes ou de bourreaux. Une semaine intensive sur la question du pardon. Est-il possible ?
    Je suis á la recherche d’une rencontre de descendants – comme nous- de personnes dont un parent était enfermé dans le stalag 369 de kobierzyn.
    Merci de garder contact.
    Meilleures salutations
    Martine Duboux-Maurer de Freiburg (habitant au quartier écologique de Vauban )
    SI VOUS PASSEZ PAR ICI ..

    • Bonsoir
      Mon grand-père fût interné à Kobierzyn en 1943 . Comme vous je serais heureux de rencontrer des descendants dont un parent a été dans ce camp.
      En ce qui concerne vos photos, j’aimerais bien en avoir des photocopies.
      Merci si vous pouvez me répondre;
      Bonne soirée. Cordialement
      Bernard MARIUS

    • Mon père Conquet Fernand Pierre était interné sans ce camp. En revenant il a été arrêté pendant une année pour se remettre.
      Cordialement

  11. Bonjour!
    En Octobre, musée usine de Schindler ouvrira une exposition sur les prisonniers de guerre à Cracovie pendant la Seconde Guerre mondiale.
    Une grande partie de l’exposition sera l’histoire de Stalag 369.
    Si quelqu’un est intéressé à montrer des souvenirs de leurs parents sur l’exposition, s’il vous plaît écrivez à fabrykaschindlera@mhk.pl
    Cordialement
    Tomasz Owoc – conservateur

    • Bonjour, durant la 2em guerre mondiale, mon père, Pierre Letourneulx, sous officier dans l’artillerie, fut prisonnier, évadé , récidiviste et réfractaire, et a terminé son « séjour » en Allemagne-Pologne à Kobierzyn 369 et Rawa-Ruska 325. Il en parlait peu, ma mère récemment dcd à 104 ans gardait précieusement quelques aquarelles de ces deux camps, signées et datées que je viens de retrouver; je peux les publier sur le site si on me dit comment faire !
      Si vous aviez des informations sur lui, une liste des photos ? etc, je serais très intéressé
      Remerciements
      Jacques-Florian Letourneulx
      mail : ltxe@mls.nc

      • bonjour
        merci d’apporter votre aide au site
        pour l’envoi de photos ou scans, les mettre en pièce jointe à l’adresse mail suivante: xherve@laposte .net
        merci d’avance

    • Bonjour,
      Où se trouve cette usine musée svp ?Pouvez-vous m’en dire plus ?
      Mon père a été prisonnier dans ce camp ,comme sous-officier réfractaire .
      Existe t’il des voyages pélérinages pour ce camp ?
      Merci à l’avance pour votre réponse.

  12. Bonjour à tous

    le temps passe et les gens disparaissent.

    Aujourd’hui, en vidant la maison des parents, nous trouvons quatre plaques commémoratives en cuivre du camp 369 KOBJERCYN, 1942 POLOGNE 1944.
    ces plaques ‘ 21*16)ont été réalisés pour les rescapés d’Eure et Loir par Marcy Pierre.
    Nous pouvons vous adresser une photo à la demande
    Si cela vous intéresse, nous pouvons les céder à un prix modeste.

    • Bonjour,
      Cela m’intéresse, mon papa ayant été un survivant du 369.
      Pourrai-je s’il vous plait voir les photos ?
      Merci
      MJ Rousseau

      • Bonsoir Monsieur

        Nous venons de prendre connaissance de votre message.
        Pris par le temps et les activités, nous ne pourrons vous adresser une photo qu’à partir de dimanche.
        Quel est votre intérêt par rapport au 369?.
        Cordialement

    • Bonsoir, je vous réponds à nouveau. Si vous pouviez m’envoyer des photos des plaques et m’en indiquer le prix, je serais intéressée. Papa était prisonnier au 369.
      Par avance je vous remercie
      Marie-Jeanne Rousseau

  13. Bonsoir Madame

    Nous n’avons pas eu connaissance d’un précédent message.
    pris par le temps et les activités, nous ne pourrons vous adresser une photo qu’à partir de Dimanche.
    Cordialement

    • bonjour,
      je souhaite aussi quelques photos dites-moi quelles sont les conditions?
      merci

    • bonjour, je suis également intéressé. Mon père Pierre Letourneulx était un ancien de Kobierzyn 369, J’ai quelques aquarelles que je peux publier également
      Remerciements
      ltxe@mls.nc

  14. Bonjour,
    Mon père Henri GAUTIER vient de décéder le 25 juin 2016 à l’âge de 98 ans. C’était un ancien du stalag 369.
    Y a t-il encore une association ou amicale du stalag 369.
    Y a t-il aussi encore des survivants, ce dont je doute, mon père était l’un des plus jeunes lors de sa captivité. Entre autre chose, Il a servi de secrétaire à Francis Ambrière l’auteur des « grandes vacances ».
    Qui l’a connu ?

  15. Bonjour, durant la 2em guerre mondiale, mon père, Pierre Letourneulx, sous officier dans l’artillerie, fut prisonnier, évadé , récidiviste et réfractaire, et a terminé son « séjour » en Allemagne-Pologne à Kobierzyn et Rawa-Ruska. Il survécut, je possède quelques aquarelles de ces deux camps, que je peux publier sur le site si on me dit comment faire !
    Remerciements
    Jacques-Florian Letourneulx

  16. Bonjour,

    Mon grand-père Albert RAUDENKOLB était également prisonnier, d’abord à MULHBERG puis en tant que refractaire à KOBIERZYN. Je dispose de nombreuses photos ainsi que d’un portrait peint. Je fais actuellement le tri entre tout ces documents. Je dispose notamment de photos de la libération du camp de MARKT PONGAU par les américains. Comment vous faire parvenir ces documents pour les ajouter au site?

    Cordialement,

      • Bonjour, mon père aussi a été à Markt Pongau, mais je ne sais plus quand avant ou après Kobierzyn ou Rawa.
        Je joins par mail quelques croquis de Kobierzyn, et un de Rawa, j’en aussi des stalags XII et XII
        Merci si vous pouvez les mettre sur les sites
        Cordialement/
        ltxe@mls.nc

    • mon père était aussi à Kobierzyn puis à MarKt-Pongau
      vos documents m’intéressent
      merci beaucoup

    • Bonjour, mon père aussi a été à Markt Pongau, mais je ne sais plus quand.
      Je joins quelques croquis de Kobierzyn, et un de Rawa, j’en aussi des stalags XII et XII
      Cordialement/
      ltxe@mls.nc

      Users/RetinaJF/Desktop/IMG_6568.jpg
      /Users/RetinaJF/Desktop/IMG_6567.jpg
      /Users/RetinaJF/Desktop/IMG_6566.jpg
      /Users/RetinaJF/Desktop/IMG_6564.jpg
      /Users/RetinaJF/Desktop/IMG_6541.jpg
      /Users/RetinaJF/Desktop/IMG_6565.jpg

  17. Je suis la fille de Pierre Cadot interné à Kobierzyn Block 1 baraque 20. Evacué pour Sagan en juin 44, puis reparti à pied le 8 février 1945. Après 527 km (27 jours) il arrive à Ziegenhain (autre camp), reparti le 29 mars toujours à pied, arrivé le 27 avril à Coburg libéré par les Américains après 340 km. Arrivé en France le 8 mai. Je suis entrain d’écrire un petit livre avec photos sur l’histoire de mon père. Il m’avait laissé tout ses documents pour que « peut-être j’en fasse quelque chose ».
    Maryvonne Cadot-Molière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web