Il n y eu finalement que 12 000 mobilisés.

Au printemps 1940 l’état-major Français avait prévu la mise sur pied de 2 groupes de chasse et un groupe de bombardement léger entre juillet 1940 et octobre 1941

Un accord aérien Franco-tchèque fut signé le 1er juin.
C’est à ce moment que les 1er et 2e Régiments groupant 5000 hommes furent lancés sur le champ de bataille.
Malgré un équipement déplorable et un environnement peu favorable ces hommes témoignèrent d’un moral rarement pris en défaut.

quelques cartes fm de l’armée tchèque

 

 

carte fm de l'armée Tchéque

carte fm de l’armée Tchéque

 

carte de l'armée tchécoslovaque en France

carte de l’armée tchécoslovaque en France

 

carte de l'armée tchécoslovaque en France

carte de l’armée tchécoslovaque en France

 

L'armée Tchéque les tuileries

L’armée Tchéque les tuileries

 

L'armée Tchéque SP 2197

L’armée Tchéque SP 2197

 

 

armée tchécoslovaque en france

armée tchécoslovaque en france

 

armée tchécoslovaque 07 03 1940 sp 2197

armée tchécoslovaque 07 03 1940 sp 2197

 

 

effectifs et régiments :

Lee Sharp donne la composition prévue de la 1e DI Tchécoslovaque.
Q.G Division d’Infanterie
 1er Régiment d’Infanterie Tchèque
2e Régiment d’Infanterie Tchèque
3e Régiment d’Infanterie Tchèque
13e Compagnie Divisionnaire de Pionniers du 1er R.I Tchèque
1er Groupe de Reconnaissance de D.I Tchèque
1er Régiment d’Artillerie Tchèque
Parc d’Artillerie Divisionnaire 195
195/1re Compagnie de Sapeurs Mineurs
195/81e Compagnie Télégraphique
195/82e Compagnie Radiotélégraphique
195/16CompagnieAutomobile de Q.G de D.I
195/14eGroupe d’Exploitation Divisionnaire
195e Groupe Sanitaire Divisionnaire
Il note que seuls les 1e et 2e RIT ont été formé et ont combattu avec les 23e et 239eDI.
Les unités numérotées 195 étaient destinées à la 1e DLCh, puis attribuées à la 1eDIT.
Seule la 195/1e Cie de sapeurs mineurs a été dirigé vers la 1e DLCh puis est revenue au camp d’Adge.
Engagés à la Légion Étrangère avant la guerre, les volontaires Tchèques formeront ensuite au camp d’Agde une division légère qui ne sera jamais complètement formée ni engagée, seuls les 1° et le 2° Régiment d’infanterie tchèque seront engagés:
  1. le 1° dans le secteur de Coulomniers (avec la 23° DI)
  2.  le second à la Ferté sous Jouarre en juin 1940 (avec la 239° DLI).
prisonniers civils Cap d'Agde 23 03 1939

armée tchèque Cap d’Agde 23 03 1939

Aux termes d’un accord intervenu le 2 octobre 1939 avec le gouvernement tchéque provisoire, ces éléments devaient servir sous leur statut national et reconstituer une armée Tchéque destinée à combattre avec l’armée française.
Les quelques 450, puis finalement 900 aviateurs tchèques issus de cette petite armée sont bienvenus dans l’armée de l’air ou n’ayant pas l’expérience du combat, ils vont être entraînés dans diverses bases et constituer dès l’hiver 1939-1940 les premières patrouilles de renfort dans les groupes de chasse.
Les projets d’unités autonomes de l’armée tchèque en France ne seront jamais réalisés mais les patrouilles de l’air s’y battront avec leurs grades et leurs uniformes.
En tout, 113 pilotes servirent en Métropole dans les groupes de chasse ou dans les patrouilles légères de Défense et une cinquantaine d’entre eux furent perdus : tués, disparus ou blessés.
Une vingtaine d’équipages servirent dans les groupes de bombardement et une trentaine d’autres furent affectés au convoyage d’avions.
Tous les aviateurs tchèques valides purent gagner la Grande Bretagne au moment de l’Armistice.

Source : http://www.combattantvolontairejuif.org/145.html

la défaite :

L’annonce de la défaite fut mal vécue …

4044 militaires tchèques choisirent de quitter la France dont 160 à 180 Brigadistes et plus de 900 aviateurs. Après l’armistice les soldats tchèques qui demeuraient en unités constituées furent reconcentrés sur Agde où l’atmosphère était détestable, il fut même question de les engager contre des troupes coloniales voisines mutinées.
Il y’avait dans ce camp et d’autres (La Nouvelle) 5 à 6000 personnes en juillet 1940
Tous (rescapés des 1er et 2eme régiment…) seront embarqués à Sète sur le paquebot égyptien Rad el Farouk, en provenance de Gibraltar, afin de rejoindre l’Angleterre.
Ils avaient été précédés le 22 juin par les hommes restés au dépôt d’Agde.

armée tchèque au Cap d'Adge

armée tchèque au Cap d’Adge

Ils seront suivis par les aviateurs, embarqués à Port Vendres quelques jours plus tard.

Au total six mille hommes pourront ainsi rejoindre la Grande Bretagne.

23 05 1944 armée tchèque en GB

23 05 1944 armée tchèque en GB

 

23 05 1944 armée tchèque en GB

23 05 1944 armée tchèque en GB

a suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web