VENDREDI, 1 SEPTEMBRE 1939

À 4h45, les Allemands envahissent la Pologne avec le prétexte d’une attaque polonaise de la station de radio de Gleiwitz.

Il s’agit en fait d’une attaque montée par les SS qui utilisèrent des prisonniers de droit commun vêtu d’uniformes polonais. L’opération s’appelait ironiquement boite de conserve.

DIMANCHE, 3 SEPTEMBRE 

Après un ultimatum donné à l’Allemagne de retirer ses troupes de Pologne, l’Angleterre à 11 heures et la France à 17 heures déclarent la guerre devant le refus de Hitler d’obtempérer. La Deuxième Guerre mondiale est en marche.

SAMEDI, 9 SEPTEMBRE

Sur la recommandation du Premier ministre Mackenzie King, le Canada déclare la guerre à l’Allemagne.

Ce sera un point important car la force économique et productrice du Canada en plus de ses soldats comptera pour beaucoup dans la victoire finale.

DIMANCHE, 17 SEPTEMBRE

Devant l’avance rapide des Allemands en Pologne, les Russes sont pris de court et invoquent la protection de ressortissants russes pour envahir la Pologne à leur tour.

En réalité, cette invasion faisait partie des accords secrets signés avec l’Allemagne.

MARDI, 19 SEPTEMBRE

Hitler fait son entrée dans la ville de Dantzig.

Cette ville servit de prétexte à Hitler pour des revendications territoriales à la Pologne.

VENDREDI, 29 SEPTEMBRE

Après un combat héroïque, la Pologne capitule devant l’Allemagne.

Les lanciers polonais à cheval contre les panzers n’avaient aucune chance.

VENDREDI, 6 OCTOBRE

Suite à la victoire éclair contre la Pologne, Hitler lance un appel à la paix mais prépare son attaque à l’Ouest.

Nom de code : plan jaune.

MERCREDI, JEUDI, 11 ET 12 OCTOBRE

La France d’abord et l’Angleterre ensuite rejettent les offres de paix de Hitler et refuse le fait accomplis.

MERCREDI, 8 NOVEMBRE

Un attentat à la bombe ravage le Buergerbräukeller où Hitler a prononcé une allocution devant la vieille garde du parti.

Il quitta plus tôt ce soir là ce qui laisse croire un coup monté par les SS.

JEUDI, 23 NOVEMBRE

Les cuirassés Gneisenau et Scharnhorst coulent le HMS Rawalpindi.

Ils débutent leur carrière qui connaîtra un certain succès dans différentes opérations.

JEUDI, 30 NOVEMBRE

Après avoir rompu les pourparlers avec la Finlande, les Russes passent à l’attaque et envahissent le pays.  

Le général Mannerheim les tiendra en échec un bon moment au grand dam de Staline.  

Hitler y verra un signal de faiblesse de l’armée rouge ce qui le fera sous estimer dangereusement leur puissance plus tard.

DIMANCHE, 17 DÉCEMBRE

Le cuirassé de poche Graf Spee se saborde à Montevideo croyant avoir à faire face à des forces supérieures à la sortie en haute mer.

Il avait dû combattre l’Exeter, l’Ajax, et l’Achille quelques jours auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web