12 ans… j’avais 12 lorsque j’ai entendu parler pour la 1ere fois de ce lieu.

C’était à l’occasion de la diffusion de la série télévisée du même nom sur la 1ère chaine de l’époque….

a plus de 53 ans et la passion de cette période, intacte, il est temps de leur rendre hommage, à tous ces réfractaires de l’occupant nazi par le biais d’extraits d’un livre, sorti en 1945 :

COLDITZ ou la citadelle des indomptables

plan de la forteresse de Colditz

plan de la forteresse de Colditz

Forteresse, d’où l’on ne peut s’évader, Colditz , accueille des officiers alliés, multirécidivistes de l’évasion et fortes têtes .

prisonniers de guerre citadelle de colditz

prisonniers de guerre citadelle de colditz

Véritable laboratoire de l’évasion, tout est mis en œuvre pour parvenir à ses fins. du coté des prisonniers, s’évader et poursuivre le combat au sein des armées alliées et du coté des gardiens allemands , contrecarrer ses projets et garder intacte la réputation de Colditz:

on ne s’échappe pas de colditz  

D’ailleurs, il est mis en place, un véritable musée, ou s’on exposé, tous les subterfuges et objets dédiés à l’évasion, ceci, dans le but de former et d »éveiller les gardiens des différents camps de prisonniers de guerre aux préparatifs et fabrications d’objets pouvant faciliter des évasions.

garde devant l'entrée de la forteresse de Colditz

garde devant l’entrée de la forteresse de Colditz

Il est vrai, qu’à Colditz, les gardiens auront fort à faire, car chaque minute, chaque seconde, chaque instant est consacré par la majorité des prisonniers, aux projets d’évasion et chaque objet, aussi anodin, soit il,  est irrémédiablement subtilisé et recyclé, toujours à des fins d’évasion. Tout d’abord, chaque nation prépare et organise individuellement ses évasions, puis, après une jonction de deux souterrains (l’un britannique, l’autre français), il est décidé la création d’un conseil de l’évasion!!! ou toutes les nations seraient représentées, afin de mettre en commun toutes leurs forces.

Le conseil reçoit  le ou les candidats à l’évasion, écoute leur projet , puis après concertation, valide ou non leur ticket pour la belle. Si la réponse est positive, tous les moyens sont mis en œuvre, dans le cas contraire, il lui faut revoir sa copie.

Cela n’empêchera pas certains, de passer outre et de tenter la belle en solo….

voici leur histoire:

localisation de Colditz oflag IV C

localisation de Colditz oflag IV C

a suivre…..

Une réflexion au sujet de « Colditz ou la citadelle des indomptables »

  1. Je m’appelle Isabelle EMMANUEL. Mon grand-père a été prisonnier durant cinq ans à la forteresse de Colditz. Je ne sais pas grand chose de lui. Il est rentré à pied en France. Je sais seulement qu’il voulait échapper aux russes et qu’il avait comme compagnon de captivité l’écuiller de la Reine d’Angleterre.
    Il s’appelais: Louis DAVIER.
    Merci si vous avez des informations sur lui, même si nous sommes si loin de cette histoire, elle reste toujours si présente en mon coeur. Il est mort quand j’avais huit ans et personne de ma famille ne s’est plus interessé à son sort, sauf moi.
    Merci si j’obtiens une réponse. Si je n’en ai pas, pas grave.
    Une bouteille à la mer…
    Isabelle EMMANUEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web